Eliminating terrorism can not be achieved without destroying its infrastructure: Sisi

Flag of Egypt.svg

Al-Masry Al-Youm

 

“Resisting the states sponsoring terrorism in all its forms has become obligatory, and the elimination of the threat of terrorism can not be achieved without destroying its infrastructure, whether financial or intellectual,” said President Abdel Fattah al-Sisi in a speech on Wednesday evening.

Sisi called on the countries sponsoring terrorism for constructive cooperation to achieve the interests of all people. “Egypt will be triumphant, God willing, over terrorism thanks to the [Egyptian people’s] steadfastness and the sacrifices of the armed forces and police,” Sisi said, warning that Egypt’s national security is a line not to be crossed.

“While the Egyptian government and people are exerting the utmost efforts to fight terrorism militarily, intellectually and politically, other brotherly and non-brotherly countries are backing it through billions of dollars annually,” Sisi mentioned in the speech he delivered on the occasion of Laylat al-Qadr. The president praised Al-Azhar and stressed the need for the renovation of the religious discourse. “There are groups who have been misinterpreting and exploiting religion to achieve political objectives over decades, which spread extremism and seclusion,” he said.

At the end of his speech, Sisi spoke of attempts to undermine the security of Egypt and stressed the importance of securing vital institutions, churches, and mosques.

 

Source  :  egyptdailynews.com

Egypt’s parliament approves fiscal year 2017/2018 draft general budget

Flag of Egypt.svg

Al Ahram

 

Egypt’s House of Representatives approved on Wednesday the draft general budget for the fiscal year 2017 /2018, referring it to the State Council for approval.

The House of Representatives also sent its recommendations regarding the budget, worth 1 trillion and 206 billion Egyptian pounds, to the government. The draft general budget for FY2017/2018 includes the draft economic and social development plan for 2017/2018.

The House of Representatives will hold its next session on the draft general budget on 3 July, after the Eid Al-Fitr holiday. The 2016/2017 general budget totalled 1 trillion and 256 billion pounds.

The parliament also approved the draft budget for the House of Representatives for FY 2017/2018 with EGP 1.3 billion allocated for salaries, compensation, services and merchandise  purchases and non-financial assets purchases.

 

Source  : egyptdailynews.com

Cameroun – Coupe des Confédérations/Cameroun vs Australie: Le onze national au scanner

Flag of Cameroon.svg

Le Cameroun et l’Australie se sont séparés jeudi sur le score d’un but partout. Un résultat qui compromet fortement les chances de qualification des Lions indomptables pour les demi-finales de la compétition.

Pourtant, avec un peu de réalisme, la troupe d’Hugo Broos aurait pu s’imposer dans ce match largement à sa portée. Dans son édition en kiosque ce vendredi, Cameroon Tribune décrypte le jeu des onze entrants du Cameroun.

Ondoa: Match presque tranquille pour le gardien des Lions indomptables répondant présent quand il était sollicité, même s’il a encore pris un but dans cette compétition. On l’a toutefois vu prendre plus de risques, en sortant de sa surface pour anticiper sur les attaquants adverses.

Mabouka: On retiendra que c’est lui qui cause le penalty. Un joueur d’expérience aurait certainement assuré la couverture de ce ballon pas si dangereux au départ, mais Mabouka a visiblement paniqué et fait une faute indiscutable qui coûte cher.

Fai: Il s’est un peu plus porté vers l’avant cette fois, sans beaucoup de réussite toutefois. On l’a connu plus vif et plus tranchant par le passé.

Ngadeu: Comme à son habitude, le défenseur a fait le boulot même si ce n’était pas toujours beau ou académique. Il s’impose vraiment comme la tour de garde de cette défense camerounaise.

Teikeu: Des relances désastreuses, des tacles ratés, des duels aériens souvent perdus malgré sa grande taille, Teikeu a encore une fois semblé perdu sur le terrain.

Zambo Anguissa: L’Homme du match a mérité son titre non seulement pour son joli but, mais aussi en raison de son audace. Il n’a pas souvent hésité à se porter vers l’avant, avec des gestes qui ont permis d’admirer sa technique.

Siani: Peu présent par moments durant la rencontre, il a néanmoins touché de nombreux ballons. Il a parfois servi de courroie de transmission entre la défense et l’attaque.

Djoum: Pas très en vue durant le match, le milieu de terrain a parfois été dépassé, avec des pertes de balle récurrentes. Il a surtout failli dans le dernier geste.

Bassogog: Il a fait plaisir aux spectateurs avec ses accélérations sur les côtés mais son manque d’application au moment de la dernière passe lui a été préjudiciable.

Moukandjo: Le capitaine est sorti après l’heure de jeu. Il s’est illustré sur une jolie combinaison avec Aboubakar à la 38e min. Mais sa frappe n’était pas assez appuyée.

Aboubakar: Le nombre d’occasions ratées par l’attaquant est incroyable. Difficile de trouver une explication à l’inefficacité d’Aboubakar, presque toujours imprécis devant le but australien.

Cameroon-Info

Paulette Assam Mvondo: l’hommage du couple présidentiel

Flag of Cameroon.svg

Responsive image

 La défunte belle-sœur du chef de l’Etat sera inhumée cet après-midi à Mvomeka’a. La levée du corps s’est déroulée hier à l’hôpital général de Yaoundé en présence de Paul et Chantal Biya

Décédée le 25 mai 2017 à Yaoundé, Paulette Assam Mvondo sera conduite à sa dernière demeure cet après-midi à Mvomeka’a, dans l’arrondissement de Meyomessala, département du Dja et Lobo. La belle-sœur du chef de l’Etat a entamé son dernier voyage hier à l’hôpital général de Yaoundé, où la cérémonie de levée du corps s’est déroulée en présence du couple présidentiel, Paul et Chantal Biya. Autour du couple présidentiel et de la grande famille  Mvondo Assam, de nombreuses personnalités dont le président du Sénat, le président de l’Assemblée nationale, le secrétaire général du Comité central du RDPC, le premier président de la Cour suprême, le Procureur général près ladite Cour, les membres du gouvernement, les amis et autres parents de la défunte.
L’office religieux prévu pour la circonstance à la chapelle de la morgue de l’hôpital général de Yaoundé a commencé à 12h avec l’arrivée du président de la République accompagné de son épouse. L’officiant principal, Mgr Christophe Zoa, évêque de Sangmelima, était entouré de Mgr Jean Mbarga, archevêque métropolitain de Yaoundé et Mgr Victor Tonye Bakot. Dans son homélie de circonstance, le célébrant a souligné que la cérémonie de levée du corps, constitue au sens de l’église, la première station d’un long voyage agrémenté de chants et prières vers l’éternité. Le prélat qui garde de la défunte le souvenir d’une « femme vertueuse et responsable au foyer », s’est appuyé sur les Saintes Ecritures, livre des  Proverbes en son chapitre 31, verset 10 à 31 « Paulette était une fidèle engagée dans mon diocèse de Sangmelima. Ses actions en faveur de la pastorale sont nombreuses »,  rappelle le célébrant. S‘inspirant de l’évangile de  Saint Jean (14, 1-12), l’évêque invite la famille et les amis à croire en l’espérance de la vie éternelle malgré la douleur de la séparation physique. C’est donc à l’unisson que la foule a repris en chœur la mythique chanson de l’espérance « Si le grain de blé tombé en terre refuse de mourir, la moisson de l’espoir des hommes, ne pourra jamais fleurir ».
Portée par les membres de la famille, la dépouille a pris la  direction de Mvomeka’a où s’est déroulée une veillée animée par des chorales catholiques et protestantes. Ce matin, après le culte protestant, la dépouille mortelle sera transférée en procession à la chapelle St Etienne où est prévue la messe solennelle d’inhumation. Quand il sera 15 h ce jour à Mvomeka’a, Mme veuve Paulette Assam Mvondo retrouvera la terre de ses ancêtres aux cotés de son feu mari, Benoît Mvondo Assam qui l’a précédée le 21 septembre 2012.

 

Cameroon-Tribune