Parlement panafricain: ouverture de session ce jour

Flag of Cameroon.svg

Responsive image

 Les travaux connaîtront leur point d’orgue jeudi prochain avec l’élection du nouveau bureau, un processus qui a été expliqué vendredi dernier aux ambassadeurs africains en poste en Afrique du Sud.

Comment sera gérée la transition au sein du bureau du Parlement panafricain (PAP) dès ce lundi avec l’expiration du mandat de l’équipe actuelle dirigée par le Camerounais Roger Nkodo Dang ? Où en sont les caucus (ensembles sous régionaux) avec la désignation de leurs candidats aux différents postes ?

Qu’en est-il de la situation des parlementaires de certains pays à l’instar de la Libye au sein du PAP ? Des questions et d’autres qui se sont retrouvées au centre de la rencontre vendredi dernier en Afrique du Sud, entre le bureau du PAP conduit par son président, Roger Nkodo Dang et la trentaine de chefs de mission diplomatique des pays africains ayant effectué le déplacement de Midrand, sous la conduite de leur doyen, le Camerounais Adrien Kouambo.

Des préoccupations qui n’intervenaient pourtant que dans la phase des divers, l’essentiel des travaux étant consacré au compte-rendu de certaines missions menées pour le compte de l’institution législative de l’Union africaine par son président, Roger Nkodo Dang. Des préoccupations qui ont pourtant fini par ravir la vedette aux principaux points de l’ordre du jour des échanges.

Cette session qui s’ouvre officiellement ce jour sera en effet consacrée jeudi prochain au renouvellement du bureau de cinq membres, un président et quatre vice-présidents, dont les titulaires sont issus chacun de l’une des sous-régions du continent.

« Il n’y aura pas de vacances à la tête de l’institution » a rappelé le président sortant, indiquant que sur la base du règlement intérieur, le bureau sortant « sera chargé de liquider les affaires courantes ». Les dispositions de l’article 15 de ce texte ayant prévu un délai de 72 heures au moins pour l’élection du nouveau bureau.

S’agissant des parlementaires libyens récemment désignés, le secrétaire général du Parlement, Vipya Harawa a souligné qu’ils font partie des 80 nouveaux membres qui prêteront serment dès ce jour. Pour la désignation des candidats aux postes ouverts, les différents caucus sous régionaux, pour ceux qui ne l’ont pas encore officiellement fait, vont se réunir ce jour à l’effet de désigner leurs plénipotentiaires.

Il s’agit pour chaque sous-région, qui le souhaite, de présenter un candidat au poste de président, et au plus deux, (un homme et une femme), comme vice-président. Ils seront ainsi quelques 265 électeurs issus des 53

Etats membres de l’Union africaine à prendre part au processus électoral. Toutefois, selon les dispositions du règlement intérieur, les dernières candidatures seront reçues six heures au plus tard avant l’élection.

 

Cameroon-Tribune

Deixe um comentário

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair /  Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair /  Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair /  Alterar )

Conectando a %s

Este site utiliza o Akismet para reduzir spam. Saiba como seus dados em comentários são processados.