Rencontre FIF-Canal Plus : Ce qui s’est passé entre Sidy Diallo et ses hôtes

Flag of Côte d'Ivoire.svg

Football:

© Abidjan.net par Atapointe 
Football: Assemblée générale élective de la FIF
A l`issus de l`assemblée générale qui s`est tenue ce samedi 20 février 2016 à la Fondation Felix Houphouet Boigny, Sidy Diallo (Photo) candidat à sa propre succession a été élu par acclamation à la tête de la Fédération pour une durée de 4 ans.
Rencontre FIF-Canal Plus : Ce qui s’est passé entre Sidy Diallo et ses hôtes

Le président de la FIF, Augustin Sidy Diallo et son 1er vice-président Sory Diabaté ont reçu les représentants de Canal Plus

Le président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Augustin Sidy Diallo, a eu, le vendredi 8 décembre 2017, une séance de travail avec les représentants de la chaine Canal Plus, au siège de la FIF, pour faire le bilan de leur partenariat et voir ce qu’il faut parfaire.

Le président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Augustin Sidy Diallo, et son premier vice-président, Sory Diabaté, ont reçu des représentants de la Chaine Canal Plus, le vendredi 8 décembre 2017, au siège même de la maison de verre à Treichville. Il s’agissait pour le président Sidy Diallo  et ses hôtes de faire le point de leur partenariat, après un an et demi de collaboration.

 

Il ressort de cette rencontre que les deux parties sont satisfaites, du moins si l’on s’en tient aux propos de Pierre Chaudesaygues, directeur des chaines de sport de Canal Plus.

Le partenariat FIF-Canal Plus est un mariage d’une durée de 5 ans.

Ci-dessous, la réaction de Pierre Chaudesaygues, après la rencontre avec les dirigeants de la FIF.

Pierre Chaudesaygues (directeur des chaines de sport Canal Plus) : « On veut grandir encore avec la Fédération »

Que retenir de la rencontre avec le président de la FIF ?

On peut retenir que nous avons fait un bilan de la saison qui s’est écoulée, ce début de saison qui se passe très très bien comme vous avez pu le voir sur les antennes de Canal. Nous avons tous les week-ends, 3 à 4 matches de la Ligue 1 ivoirienne. Donc pour l’instant, le bilan est plutôt très positif. On espère continuer, grandir encore ensemble et je pense qu’au cours de la saison, il va y avoir de plus en plus de belles choses à l’antenne.

 

Il y a eu un changement de producteur des matches, est-ce que vous en avez parlé ?

Oui on en a parlé, vous savez, pour nous le résultat est important. Ce qu’on veut, c’est pour nos abonnés, qu’ils aient de beaux matches à l’antenne. Après, la FIF produit les matches. Le prestataire le décide, le choisit, il travaille avec lui. Nous, le résultat est important et nos abonnés nous disent que les matches sont bien produits, c’est ce qui compte. Aujourd’hui, on ne peut pas se dire c’est tel ou tel prestataire, on dit il y a de beaux matches à l’antenne et ça, c’est important.

Quel bilan faites-vous après une année de partenariat avec la FIF ?

Notre objectif, il est clair. On est arrivé ici il y a un an et demi-maintenant. Et notre souhait, c’est de grandir avec ce championnat, le faire grandir. On a vu qu’il avait beaucoup évolué et j’espère que demain, on ira encore plus sur d’autres terrains. On a commencé à investir le Stade Houphouët Boigny cette année, c’est nouveau, c’est bien. On a fait Bouaké. On a un service de production qui travaille beaucoup en collaboration avec la FIF. Donc, voilà, on veut grandir encore avec la Fédération, avec ce championnat, avec la Ligue et demain, on espère qu’il sera la référence des championnats en Afrique. On l’est déjà un petit peu, mais il faut continuer à travailler.

Qu’est-ce qu’il y a à parfaire ?

Ah qu’est-ce qu’il y a à parfaire. Il y a plein de choses et je pense qu’ensemble, on voit ce qu’on peut améliorer : la qualité des terrains, la qualité de l’accueil. Ensemble, on voit qu’il faut travailler sur plein de petites choses qui font la différence. En fait, on rentre maintenant dans les détails. C’est toujours important, on le sait. C’est des petits détails d’où vient l’excellence, la qualité. Aujourd’hui, il faut apprendre à grandir, mais je pense qu’on est sur la bonne voie. Franchement !

On peut donc parler de mariage de raison…

Mariage de raison, c’est vous qui le dites. C’est un beau mariage. Je pense que Canal et la FIF, aujourd’hui, sont satisfaits de ce qui a été accompli déjà depuis un an et demi. On espère vraiment qu’au cours de ces prochaines années, ce sera un très très grand championnat.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 

linfodrome.com

Deixe um comentário

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair /  Alterar )

Foto do Google

Você está comentando utilizando sua conta Google. Sair /  Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair /  Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair /  Alterar )

Conectando a %s

Este site utiliza o Akismet para reduzir spam. Saiba como seus dados em comentários são processados.