Cameroun – Sérail: Jusqu’où la valse des Directeurs Généraux ?

Flag of Cameroon.svg

ART, CAA, Labogénie, Matgénie… En l’espace de quelques jours, plusieurs directeurs généraux ont été remerciés.

La presse a largement relayé le changement à la tête de l’Agence de Régulation des Télécommunications (ART). Le 8 juin 2017, le Président de la République a signé un décret nommant Philémon Zo’o Zame à la tête de cette institution en lieu et place de Jean Louis Beh Mengue qui y avait passé 18 ans.

Ce même 8 juin, le Chef de l’Etat a nommé Richard Evina Obam à la tête de la Caisse Autonome d’Amortissement en remplacement d’un Dieudonné Evou Mekou, devenu depuis quelques mois vice-gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC).

Les médias ont moins parlé du limogeage des DG du Laboratoire national de génie-civil (Labogénie) et du Parc national du matériel du génie-civil (Matgénie). Les deux ont été démis de leurs fonctions au cours des conseils d’administration respectifs tenus le 14 juin à Yaoundé.

L’Œil du Sahel paru le 16 juin fait savoir qu’au «Labogénie, l’ingénieur polytechnicien Jean Moufo, qui assurait les fonctions de délégué régional de cette entreprise publique pour le Littoral et le Sud-Ouest, a été propulsé directeur général. Il remplace Philippe Nouanga, qui trônait à la tête du Labogénie depuis le 18 novembre 2008 ». Salomon Roger Tchouem reste le directeur général adjoint, tout comme Shey Jones Yembe qui demeure président du Conseil d’administration.

Du côté du Matgénie, le nouveau patron a pour nom Désiré Abogo Ntang. Jusque-là Conseiller technique numéro 1 au Ministère des Travaux Publics, il remplace Niwa Long Athon, qui était en poste depuis 2009. Gustave Ebongué est le nouveau directeur général adjoint tandis que le nouveau président du Conseil d’administration se nomme Jean Roland Ebo.

L’Œil du Sahel croit savoir que cette valse de directeurs généraux des entreprises publiques ne va pas s’arrêter. Et pour cause, une société comme la Caisse de Stabilisation des Prix des Hydrocarbures (CSPH), attend toujours la nomination d’un nouveau patron après la promotion de Paul Elung Che au poste de ministre délégué auprès des Finances depuis octobre 2015. Il y a aussi, note le journal, ces nombreux DG qui sont en poste depuis plus de 9 ans. Ce qu’interdit la loi du 22 décembre 1999 portant statut général des établissements publics et de entreprises du secteur public et parapublic.

 

cameroon-info.net

Anúncios

Deixe um comentário

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair / Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair / Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair / Alterar )

Foto do Google+

Você está comentando utilizando sua conta Google+. Sair / Alterar )

Conectando a %s