Promotion du bilinguisme et du multiculturalisme: Paul Biya donne des moyens

Flag of Cameroon.svg

Responsive image

Un siège disponible à Yaoundé et 700 millions de F pour le début de la mise en oeuvre du plan d’action 2017-2018 adopté au cours de la session de la commission nationale tenue hier.

Une prière interreligieuse. Comme un symbole du caractère multiculturel du Cameroun. C’est la première image à retenir des travaux de la 2e session de la Commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme (CNPBM) qui se tenaient hier au 8e étage de l’hôtel Mont Fébé de Yaoundé. Dite par l’abbé Jean Marie Bodo et Amadou Mohamadou Babba, tous deux membres de cette instance, elle marquait l’ouverture des travaux placés sous la présidence de Peter Mafany Musonge. Si le huis clos était de rigueur pour cette session, Peter Mafany Musonge a, dans son propos d’ouverture, fait un ensemble d’annonces. On sait déjà ainsi que sur hautes instructions du président de la République, trois étages de l’immeuble de l’Emergence, sis au centre de la ville de Yaoundé sont mis à la disposition de la Commission. Bien plus, le président de la CNPBM a dit la gratitude de cette structure à l’endroit du chef de l’Etat qui a décidé du déblocage de la somme de 700 millions de F pour permettre son déploiement effectif. Il faut dire en la matière que depuis la session du 28 avril dernier qui a essentiellement été consacrée à la prise de contact, le président de la Commission, certains membres et le secrétaire général Cornelius Chi Asafor ont travaillé. Ils ont ainsi rencontré le haut commissaire du Canada au Cameroun, « rencontre au cours de laquelle les modalités de notre collaboration avec le Canada ont été discutées » a relevé Peter Mafany Musonge à ses collègues. Si la Commission n’a pas encore physiquement pris possession de ses nouveaux locaux, son président a indiqué que de nombreuses démarches ont été entreprises auprès de diverses administrations et collectivités locales en vue de l’installation de celle-ci en ces lieux dans les meilleurs délais. Peter Mafany Musonge a indiqué à ses collègues la très grande attention accordée par le président de la République à la Commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme. Il revient maintenant aux membres, a-t-il relevé, de se déployer pour être à la hauteur de ces attentes qui sont également « celles de l’ensemble du peuple camerounais ». Les travaux d’hier ont permis d’adopter un plan d’action pour la période allant de juin 2017 à décembre 2018 de même que le règlement intérieur de la Commission. Au rang des autres actions déjà menées et qui étaient inscrites au programme des travaux hier, il y a le projet d’organigramme de la Commission qui a été élaboré par le secrétaire général. Il est attendu ce jour, l’installation officielle de Cornelius Chi Asafor dans ses fonctions de secrétaire général de la Commission.

 

Cameroon-Tribune

Anúncios

Deixe um comentário

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair / Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair / Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair / Alterar )

Foto do Google+

Você está comentando utilizando sua conta Google+. Sair / Alterar )

Conectando a %s