74 219 candidats à l’assaut du Probatoire et Baccalauréat technique

Flag of Cameroon.svg

Responsive image

Ils ont ouvert la session 2017 des examens organisés par l’Office du baccalauréat du Cameroun hier sur toute l’étendue du territoire.

6 h du matin. Des candidats au baccalauréat technique prennent d’assaut les centres d’examen ce lundi 22 mai à Yaoundé. Au lycée technique Charles Atangana, le proviseur, Thérèse Alexandrine Melingui Avoulou et son staff veillent à la fouille des élèves. Rien ne doit entacher le déroulement des épreuves. D’ailleurs, dans les secrétariats, les feuilles de composition tout comme les épreuves sont prêtes et n’attendent que le retentissement de la sirène pour la distribution dans les différentes salles. Pour cette session, 764 élèves, dont 217 candidats au baccalauréat, sont dans la course dans cet établissement. Ils sont répartis dans huit salles de classe. 547 autres candidats au probatoire, sont dispatchés dans 15 autres. « Tout se passe bien. Aucun incident n’a été signalé, même si quelques candidats  ont égaré leurs récépissés et leurs cartes d’identité. Mais, ils ont été admis à composer. Nous avons un chargé de mission en provenance de l’OBC qui gère ce type de situation », rassure le proviseur.
Dans les salles d’examen, silence de cathédrale. Chaque candidat se concentre sur  la première épreuve, le français. Après la remise des copies par les plus rapides, les avis sont partagés. « Ils ont changé la façon de composer. Je l’ai trouvée un peu compliquée mais je me suis battu », explique un candidat. Dans cette ambiance studieuse, la police veille au grain. « Nous avons une couverture sécuritaire. Une équipe de la brigade de sécurisation fait la ronde pour se rassurer que tout se passe bien », assure Thérèse Alexandrine Melingui Avoulou. La composition s’achève samedi par l’épreuve écrite d’EPS pour les candidats inaptes et par la mécanique pour les candidats au baccalauréat technique de cette filière.
Au lycée technique industriel et commercial de Yaoundé, l’ambiance est identique. Alain Louis Marcel Nama Essomba, le proviseur et chef de centre indique : «  Les candidats se sont présentés à l’heure contrairement aux années précédentes. Nous n’avons aucun cas qui discrédite le déroulement des examens. Nous n’avons que trois cas d’absence signalés ». Ici, 153 candidats se soumettent aux épreuves du brevet de technicien et 221 au probatoire. En dehors du français, les candidats étaient face aux épreuves d’anglais, d’histoire et de géographie, pour cette première journée. « Il nous a été demandé de donner les avantages et les inconvénients de la télévision. Pour un début, je suis dans le bain », confie Dominique Nenkam Tekam, élève en classe de première IH. Ici, les épreuves s’achèvent le 31 mai avec la phase pratique. La deuxième journée qui démarre ce jour  est consacrée à l’éducation à la citoyenneté, aux sciences physiques et aux mathématiques.

 

Cameroon-Tribune

Um comentário sobre “74 219 candidats à l’assaut du Probatoire et Baccalauréat technique

Deixe um comentário

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair / Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair / Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair / Alterar )

Foto do Google+

Você está comentando utilizando sua conta Google+. Sair / Alterar )

Conectando a %s